TéléVerbier
image

Historique de l'entreprise


1950 – 1959 les années pionnières

La société fût fondée en 1950 sous le nom de « Télésiège de Médran SA » par un groupe de courageux promoteurs. Le télésiège de Médran est inauguré le 23 décembre 1950.

En 1952, un téléski vient compléter l’offre sur la Tête des Ruinettes. Le projet de télésiège en direction du col des Vaux est ajourné par l’Office fédéral des transports, qui craint d’éventuels accidents provoqués par le givre et le vent. Dès 1995, après plusieurs querelles sur l’extension à donner au domaine skiable, Giovanola développe un télésiège monoplace pour la région de Savoleyres. Un an plus tard, le fabricant Müller met au point un système d’enrouleur pour un téléski sur les mêmes pentes ensoleillées, au départ des Planards. Le constructeur Von Roll obtient ainsi le temps de mettre au point un téléphérique pour les Attelas. Pour éviter de mettre en péril la première société, on en crée une deuxième « du Téléphérique des Attelas ».

Le télésiège est doublé d’un long Téléski en 1958. L’année suivante un télésiège permet d’exploiter la cuvette ombragée et rapidement enneigée du Lac des Vaux ; un autre téléski équipe la magnifique combe de Médran.

 


1960 : LE FRÉNÉTIQUE ÉTÉ DES BÂTISSEURS

La société devient, en 1960, "Société Anonyme des Téléphériques de Verbier" par la fusion avec la "Société Anonyme Téléphériques Attelas", la même société qui avait construit l'axe Verbier – les Attelas – Lac des Vaux pendant les années 1950, sous l'impulsion de M. Rodolphe Tissières.

La clientèle se faisant toujours plus abondante, il fallait développer le domaine skiable. L’été 1960 voit plusieurs chantiers s’ouvrir en altitude.

Le télésiège monoplace de Savoleyres est transformé en une installation biplace. Les agréables pentes de la Chaux sont valorisées par un téléski. Pour satisfaire les très bons skieurs, on accède au Mont-Gelé (3030m) par un téléphérique et, pour les férus de poudreuse, une télécabine est bâtie sur les raides pentes de Tortin

A l’aube de l’hiver 1960/61, la colonne vertébrale du domaine skiable est en place. Elle sera encore valorisée par des installations supplémentaires qui exploitent la moindre pente.


1961 – 1970 Consolidation et projets fous

Le télésiège du Lac 3 sera bâti durant l’automne et l’hiver 1961/62. Le projet de la télécabine d’Attelas 2 se réalise en 1964, tronçon final qui ira bientôt chercher les skieurs jusqu’au Châble.

Achevée en 1965, la deuxième télécabine de Médran résorbe enfin l’éternelle attente au départ de Verbier. Divers télésièges agrémentent le quotidien du skieur : le lac des Vaux 2 (expertisé la veille de Noël 66), la Tournelle en 1967 et le Revers-des-Aux en 1968.

En 1967, la société dorénavant appelée Téléverbier rachète les téléskis du Rouge et du Bleu à l’Ecole suisse de ski. En 1970, le premier télésiège de Savoleyres est déplacé au Mayentset et remplacé par une télécabine moderne.

Fin 1970, au lendemain de son 20e anniversaire, Téléverbier possède 29 remontées mécaniques.
 


1971 – 1976 : La prudence en pleine récession

Téléverbier lance la construction de l’imposant bâtiment de Médran qui est inauguré en juillet 1971. On commence quelques aménagements du côté de l’altiport de la Croix-de-Cœur.

Dès 1973, la construction de la télécabine du Châble – Verbier avance lentement : quelques socles le premier été, d’autres l’été suivant. La prudence est extrême jusqu’à l’hiver 1974/75. L’installation est achevée dès le printemps suivant et inaugurée à l’automne 1975.
 


1977 – 1987 : A l’assaut du Mont-Fort

L’aménagement de la montagne reprend à plein régime, par les télésièges de Médran III et des Attelas III en 1977. Les fusions sont scellées en 1977 avec Télétzoumaz et en 1978 avec Télébruson. Téléverbier trouve l’appui de Télé-Nendaz pour financer l’aménagement du Mont-Fort.

Après 15 ans de conflit avec les milieux écologistes, l’altiport à la Croix-de-Cœur ne se fera pas, il demeurera une simple place d’atterrissage en montagne.

La mise en service du premier téléphérique au départ de Tortin est agendée à l’automne 81, celle du second téléphérique jusqu’au Mont-Fort à l’automne 83. On pourra inaugurer comme prévu le premier tronçon pour l’hiver 1981/82. Télé-Nendaz travaille aussi à l’implantation du téléski du glacier.

En été 1982, Téléverbier construit également le télésiège de la Combe II, achevant par-là l’acheminement de la clientèle par une voie parallèle aux télécabines. L’inauguration du tronçon sommital sera avancée pour l’automne 1982 et non 1983. Les skieurs peuvent découvrir le majestueux panorama du sommet du Mont-Fort dès le mois de mars 1983. Le « Jumbo », plus grand téléphérique de Suisse, sera inauguré qu’en décembre 1987. Le remplacement du tout premier télésiège de Médran par une nouvelle télécabine 6 places assises s’achève en 1985.
 
 


1988 – 1993 : à la recherche d’un second souffle

Vingt-deux installations doivent être adaptées aux nouvelles normes de sécurité instaurées par l’Office fédéral des transports. On procède au remplacement du télésiège du Lac des Vaux 3 en 1988, à celui du téléski des Ruinettes par un télésiège l’année suivante, à la rénovation du télésiège du Mayentset en 1990. A Bruson, le téléski de la Pasay est remplacé par un télésiège la même année. Le téléphérique du Mont-Gelé et le téléski des Moulins sont rénovés en 1992.

Télé-Thyon complète le domaine skiable des 4 Vallées en 1991.


1994 : Funispace

Fin avril 1994, le téléphérique des Attelas 1 transporte ses derniers skieurs alors que le câble de la télécabine Attelas II est démonté. Les travaux de finitions, de même que les nombreux tests techniques, durent de la mi-novembre à la mi-décembre. Baptisé « Funispace » par un concours d’idées entrepris auprès de tous les employés, la nouvelle installation est mise en service le 23 décembre 1994, neuf mois seulement après le début des travaux.


1995 – 2000 : L’esprit pionnier

La Société STA (Services techniques alpins) SA est créé à Sembrancher. En plus de service après-vente pour les dameuses Leitner, dans toute la Suisse romande, cette société fournit d’autres prestations en serrurerie, pièces détachées, montage et maintenance des remontées mécaniques.

Téléverbier est entré en bourse

Téléverbier S.A.
CP 419
CH - 1936 Verbier
+41(0)27 775 25 11 | info@televerbier.ch
Heures d'ouverture :
Lundi-Dimanche  |  08h30 - 16h30
Plan du site      Réalisation et hébergement : B2F Concept